L'organisation des études

L'organisation des cours à l'uB © uB L'organisation des cours à l'uB

Sous quelle forme se font les enseignements à l’Université ?

Les enseignements à l’université se composent de :

  • cours magistraux (CM)
  • travaux dirigés (TD)
  • travaux pratiques (TP) dans les disciplines scientifiques

Les CM durent une à deux heures, en amphithéâtre, et sont dispensés par un enseignant-chercheur (Maître de Conférences ou Professeur des Universités) ou un enseignant (Professeur agrégé), tous spécialistes de la discipline.
Il n’existe pas de programme arrêté par le ministère, c’est l’enseignant et l’équipe pédagogique qui déterminent les choix et les orientations du programme, dans une démarche de progression des enseignements depuis des aspects fondamentaux et basiques, jusqu’à des notions de plus en plus spécialisées dans le respect des thématiques et volumes horaires des unités d’enseignement (UE) fixés par les maquettes de chaque filière (validées par la composante de rattachement appelée Unité de Formation et de Recherche ou UFR, l’Université et le Ministère).

Déroulement des cours magistraux à l’Université ?

Les enseignants et enseignants-chercheurs expliquent le CM à partir de documents, généralement projetés à l’écran, et s’appuient sur des ouvrages de référence. Des polycopiés reprennent l’essentiel des documents présentés.
Le rythme et la dynamique du CM est très différent des cours au lycée. La prise de note rapide et adaptée est primordiale, il faut donc apprendre à la maîtriser dès les premières heures de cours.
L’enseignant propose un plan structuré et conseille les sources (ouvrages, sites Internet) auxquelles l’étudiant doit se référer pour réviser, compléter et approfondir son cours. Cette étape de recherche et de familiarisation avec les ouvrages, qui implique une autonomie « guidée » de l’étudiant est essentielle : c’est un gage de réussite pour les études universitaires.
En cas d’effectif important (plus de 200 étudiants), le CM est généralement réalisé en plusieurs sections (cours magistraux en parallèles dans plusieurs amphis ou décalés dans la semaine).

Intérêt et fonctionnement des Travaux Dirigés et des Travaux Pratiques

Les TD, à effectif réduit, ont pour objectifs d’approfondir et de rendre plus concret et interactif le cours, par la réalisation d’exercices d’application qui reprennent les points-clés. Il existe une cohérence entre la progression des séances de TD et celle des CM. Les séances de TD se déroulent en petits groupes (une trentaine d’étudiants). Les intervenants sont soit :

  • des enseignants ou enseignants-chercheurs
  • des moniteurs (étudiants en doctorat)
  • des chargés de TD
  • des ATER (attaché temporaire d’enseignement et de recherche) en fin de doctorat ou déjà docteurs.

Ces TD sont complétés dans les disciplines des sciences expérimentales (Sciences et Techniques, Sciences de la Vie et de la Terre…etc) par les TP où l’étudiant réalise seul ou sous la direction de l’enseignant, les diverses applications illustrant le cours (dissection, observations au microscope, montage électrique, informatique, travail de laboratoire en chimie, etc…)
Les TP ont lieu dans des salles adaptées et équipées et se font en petits groupes (15 à 30 étudiants) pour un meilleur suivi de l’activité de l’étudiant.

La présence aux cours magistraux n’est pas obligatoire, mais vivement recommandée. La présence aux TD et TP est contrôlée et toute absence doit être justifiée (un appel est régulièrement fait en cours de séance). Une absence non justifiée peut considérablement pénaliser un étudiant dans son parcours car des contrôles continus peuvent avoir lieu lors de ces séances, contrôles qui rentrent pour une part importante dans les évaluations semestrielles.

Comment s’organise une semaine universitaire ?

Les enseignements sont répartis sur l’ensemble de la semaine (lundi au samedi matin) avec la volonté de :

  • de préserver une pause méridienne de 2 heures pour le repas
  • de ménager des journées équilibrées et des créneaux horaires dans la plage de 8h00 à 18h00.
  • le jeudi après-midi est, selon les composantes, libéré pour les activités sportives de l’uB proposées par le SUAPS.

Bien que l’emploi du temps varie d’une semaine à l’autre, une semaine type est généralement toujours fait d’alternance de CM et TD (TP selon la discipline) dans un volume horaire n’excédant pas une trentaine d’heure.
A cela s’ajoute la possibilité de suivre des séances supplémentaires de soutien (tutorat d’accompagnement) ou d’activités facultatives bonifiantes comme le sport ou l’implication dans la vie associative ou culturelle (UE transversales).
L’emploi du temps hebdomadaire, la localisation des salles d’enseignements et les infos concernant les examens sont indiqués sur le tableau d’affichage de chaque composante ou département. La plupart de nos structures utilisent désormais des outils informatiques permettant de mettre en ligne sur le web l’organisation des semaines, afin de rendre rapidement accessible l’emploi du temps pour les étudiants, qui y ont accès facilement via l’Environnement Numérique de Travail (ENT).

L’évaluation des enseignements au cours d’une année ?

L’ensemble des filières de première année ne dépassent pas 550 heures d’enseignement par an.
Les cours commencent au mois de septembre ou d’octobre selon les composantes et se terminent au mois de mai, pour les examens de première et deuxième sessions (beaucoup de filières ont leur deuxième session d’examen au mois de Juin, certaines maintiennent la session de rattrapage tout début septembre).
La validation des acquis (épreuves terminales et contrôle continu) se fait selon le principe de la semestrialisation. Une session d’examen a donc lieu à la fin chaque semestre (Décembre ou Janvier et mai ou juin, selon les composantes) et donne lieu à une moyenne de semestre communiqué à l’étudiant ; Les moyennes des deux semestres sont indépendantes, elles sont additionnées pour obtenir une moyenne finale annuelle.
Un jury d’examen composé de l’équipe pédagogique et du responsable de filière, qui préside le jury, se réunit à la fin de chaque session d’examen. L’année est validée si la moyenne finale (somme des moyennes semestrielles) est supérieure ou égale à 10 (principe de la compensation).
Les mentions assez-bien, bien, très bien sont respectivement décernées à 12, 14 et 16 sur 20. Si la note finale est inférieure à 10, chacune des moyennes semestrielles supérieure à 10 peut être conservée. De même, les unités d’enseignement (UE) composant les semestres et accréditées de points ECTS peuvent être conservés (principe de la capitalisation), dans l’optique d’une équivalence de diplôme ou de conservation de notes pour un redoublement.
Un étudiant qui souhaite se ré-orienter en cours d’année peut donc le faire à l’issu de la session du premier semestre ce conserver les crédits ECTS déjà validés et cumulés.

Quelles sont les personnes et services qui peuvent m’aider au cours de mon année universitaire ?

  • Des dispositifs d’accompagnement sont mis en place à l’uB en première année : le tutorat de rentrée (organisé sur une semaine)
    le tutorat d’accompagnement (tout au long de l’année)
  • Les enseignants « référents »
    Ce sont souvent les directeurs des études de première année. Ils sont disponibles toute l’année pour des entretiens individuels et toutes questions relatives à l’aide, l’orientation ou la réorientation des étudiants.
  • Le Pôle Formation et Vie universitaire de l’uB
    Il reçoit et conseille tout étudiant désireux de s’informer sur son projet personnel et/ou professionnel, son parcours de formation et les réorientations possibles.